MISSIONS EXTREMES - LE GIGN ET L'EPIGN EN OPS 1976-2017

MISSIONS EXTREMES - LE GIGN ET L'EPIGN EN OPS 1976-2017

19.00€
ttc
Par J.-M. Tanguy. 136 p, 24 x 15 cm, broché. Ref. 06SPC233

Février 1976, la gendarmerie se déploie pour libérer des otages à Djibouti avec le Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) créé par le lieutenant Christian Prouteau. Son unité soeur, l'Escadron Parachutiste d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (EPIGN), développe ensuite une compétence de protection de diplomates en zone de guerre. En 2007, GIGN et EPIGN sont fondus dans un seul et unique GIGN de 400 hommes et femmes, dont le niveau d'emploi à l'étranger s'est encore densifié. De Kaboul à Tripoli, en passant par Bagdad et Sarajevo, ce livre inédit illustre de l’intérieur la face la moins éclairée du GIGN : les missions menées à l'étranger. Ces dernières sont pourtant tout aussi risquées que celles réalisées en France du fait de l'isolement des gendarmes en zone de guerre et sont surtout bien plus nombreuses. Protection de diplomates en zone de guerre, traque de criminels de guerre dans les Balkans ou de mercenaires aux Comores, libération d'otages à Djibouti et en océan Indien, poursuite de djihadistes en Afghanistan... le GIGN et l'EPIGN ont participé à tout cela depuis leur création, et ce, le plus souvent dans la plus grande discrétion.

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le lundi 11 juin, 2018.

Partager par Mail Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Donner un avis


Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée
Livraison gratuite
Cartes acceptées
Abonnez-vous à la newsletter Librairie du Collectionneur
Email: