LES 2E ET 3E DIVISIONS LEGERES MECANIQUES TOME 1

LES 2E ET 3E DIVISIONS LEGERES MECANIQUES TOME 1

39.90€
ttc
Par Érik Barbanson, 188 pages, 21 x 30 cm, 460 photos dont la plupart inédites – 26 cartes – 10 profils couleurs, Réf 10TANK060

Le 10 mai 1940, après plusieurs mois d’attente, l’armée allemande envahit la Hollande, la Belgique et le Luxembourg. Vingt ans après le dernier conflit mondial, les armées françaises et allemandes vont à nouveau s’affronter. Depuis l’arrivée d’Hitler au pouvoir, l’armée française se prépare à ce moment, tout comme son adversaire, en mettant au point une série de matériels modernes entrant dans la composition de divisions blindées. Ainsi, la division légère mécanique est sensiblement équivalente au fer de lance allemand, la Panzer-Division. Si l’arme blindée a fait son apparition à la fin du dernier conflit, il n’y a pas encore eu d’engagement de grande envergure char contre char. La campagne de mai-juin 1940 va être le témoin de la première bataille de chars de l’histoire. Celle-ci s’est déroulée dans les plaines belges du Hesbaye du 12 au 14 mai, entre les unités entièrement motorisées du XVI. Armee-Korps (mot.) du General Hoepner (3. et 4. Panzer-Divisionen) et celles du corps de cavalerie Prioux, constitué principalement des 2e et 3e divisions légères mécaniques, confirmant l’avènement de l’arme blindée comme élément fondamental de la guerre moderne. Durant cette bataille plus de 1 300 chars et automitrailleuses et 50 000 hommes vont se retrouver face-à-face, soit le sixième des forces blindées de deux belligérants. Par les moyens mis en œuvre, cette bataille n’aura pas d’autre équivalent durant le reste de la campagne de 1940. Pourtant cet épisode de la seconde Guerre Mondiale a été peu étudié. C’est ce travail de recherche mené depuis plus de 15 ans par l’auteur, que nous vous proposons de découvrir. Les 2e et 3e DLM seront donc au centre de cette étude. Nous ne reviendrons pas sur la genèse de la division légère mécanique, afin d’entrer dans le vif du sujet, un peu avant la mobilisation. Les engagements de cette première bataille de chars sont détaillés autant que possible, avec les sources à notre disposition, nous permettant de mettre en vis-à-vis plusieurs témoignages français et allemands, nous offrant la vision des deux belligérants.

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le mercredi 15 novembre, 2017.

Partager par Mail Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Donner un avis



Produits nouvellement introduits dans le catalogue
WEYGAND L'INTRANSIGEANT NOVEMBRE 2018
WEYGAND L'INTRANSIGEANT NOVEMBRE 2018

Cherbourg Maquettes   (publicité)
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée
Catalogue gratuit
Cartes acceptées
Abonnez-vous à la newsletter Librairie du Collectionneur
Email: