LE DIPLODOCUS

LE DIPLODOCUS

NC
****EPUISE****L'ENGIN POSEUR DE TRAVURES DE VOIES FERREES

Par H. Ortholan. 160 pages illustrées en couleur, 21 x 27 cm, relié. Ref. 69GEN450

Le « Diplodocus » est né des destructions de la dernière guerre : 2 612 ponts à reconstruire, représentant 112 km de brèches. La Direction des études et fabrication d'armement du ministère des Armées se lance alors dans l'étude d'un engin ferroviaire moderne permettant de poser rapidement des tabliers auxiliaires de circonstance. Ce sera l'EPTVF, « engin poseur de travures pour voies ferrée », que l'on surnommera « Diplodocus » en raison de sa silhouette générale due à ses deux grandes flèches de levage. On devait en construire quatre. Un seul a vu le jour en raison de son coût. L'EPTVF comportait une rame complète de plusieurs voitures assurant son autonomie totale sur les sites où il était appelé à intervenir. L'ensemble, tracté par une motrice de la SNCF, représente une masse roulante de 148 mètres et de 420 tonnes se déplaçait à la vitesse de 80 km/h. Il pouvait enlever jusqu'à 51 tonnes à 40 mètres de portée. Devenu un engin mythique du génie militaire et de la SNCF, le « Diplodocus » a servi pendant 40 ans, sur plus de 300 chantiers. Il a déplacé 10 000 mètres de voies ferrée, représentant 70 000 tonnes de rails ! La SNCF a bénéficié de la plupart de ces chantiers ; c'est d'ailleurs elle qui entretenait l'engin. Retiré du service depuis maintenant plusieurs années, l'EPTVF fait partie de ces rares engins classés monument historique.

Ce produit a été ajouté à notre catalogue le jeudi 01 octobre, 2015.

Indisponible
Partager par Mail Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Donner un avis




Cherbourg Maquettes   (publicité)
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée
Catalogue gratuit
Cartes acceptées
Abonnez-vous à la newsletter Librairie du Collectionneur
Email: